Géraldine de Raigniac, psychopraticienne à Bourges

10 chemin de la fontaine, 18500 Berry Bouy
06 15 82 31 34
Géraldine de Raigniac
Psychopraticienne à Bourges
 

Géraldine de Raigniac, psychopraticienne à Bourges

LE TRAVAIL DU RMT et les difficultés d'apprentissage

La plupart des méthodes proposées aux enfants en situation de difficultés scolaires sont basées sur une pratique intensive d'écriture et de lecture, méthodes qui peuvent s'avérer plus décourageantes qu'efficaces et qui peuvent pour certains enfants renforcer leurs sentiments d'échec.
Pour se préparer à bien lire, écrire, compter et pour acquérir des compétences scolaires efficaces, il est nécessaire que l'enfant ait pu mettre en place au préalable des fondations  aussi solides que possible.

Pour cela il est fondamental, que les réflexes primitifs soient intégrés et les réflexes posturaux soient  bien développés  pour que l 'enfant puisse évoluer efficacement avec le monde qui l' entoure.
En effet  de nombreuses  difficultés sont la conséquence de déficit posturaux et de l'effort continuel fait par l'enfant  pour maintenir une stabilité et un redressement de certaines parties du corps (nuque, épaules, colonne...) et qui peuvent avoir des répercutions sur le traitement auditif et visuel.
En définitif,   les compétences auditives et visuelles, indispensables pour l'apprentissage de la lecture et l'écriture, dépendent de la bonne intégration des réflexes primitifs et des compétences motrices qui en découlent et à leur faculté de travailler ensemble.

De bonnes connexions doivent aussi être  établies entre les deux hemisphères (gauche et droit), afin d'acquerir une bonne vitesse de transmission des informations et de compréhension, permettant par exemple  de passer du décodage à l'automatisation dans le traitement de la lecture.

Travailler avec les mouvements du  RMT permet: 

  • Améliorer l'intégration des réflèxes et du coup la mise en place des compétences visuelles, la vision binoculaire, l'accomodation, la motricité fine.
  • Stimuler le cervelet ce qui améliore le langage, l'articulation et qui augmente les connexions vers le cortex pré-frontal.
  • Augmenter l'éveil du néocortex, ce qui permet aux connexions du circuit neuronal de la lecture  de devenir efficaces, d'améliorer le tonus musculaire et  le filtrage des stimili sensoriels.
    Pour cela il sera demandé à l'enfant, accompagné de ses parents, d'éffectuer quelques mouvements par jour.

Cela demande un peu de persévérance. On peut commencer par 2 ou 3 minutes par jour et aux fur et à mesure que les exercices deviennent plus facile et que le rytme s'installe on pourra augmenter jusque 15 minutes.

Ce qui est rechercé est un mouvement exact, c'est à dire fait en rytme, sans effort, coordonné, symétrique, fluide et connecté au reste du corps.
Ce qui témoigne que les fondations pour une stabilité posturale sont en place.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.